lien vers accueil
Les membres
Nous sommes conscients qu'en France, notre manière de vivre n'est pas durable du point de vue écologique. Si tous les habitants du monde vivaient comme les Français, il faudrait 3 planètes pour produire ce que nous consommons et absorber tous nos déchets (empreinte écologique). De plus, elle ne permet pas à chacun de s'épanouir : stress au travail, dépressions, sentiments de peur sont trop présents dans nos sociétés.

Cette réflexion, nous l'appliquons à notre mode de vie. Nous nous interrogeons sur chaque habitude de la vie quotidienne afin de progresser à notre échelle vers une manière de vivre moins impactante sur notre environnement et plus respectueuse de nous-mêmes.

  • Nous limitons l'usage de la voiture, en préférant le vélo quand c'est possible, en mutualisant un véhicule et en pratiquant le covoiturage, voire le stop.
  • Nous ne prenons pas l'avion, sauf cas vraiment exceptionnels. Des alternatives sont possibles : trains, vidéo-conférences. Dans la plupart des cas, il suffit de s'organiser différement.
  • Nous avons beaucoup réduit notre consommation de viande. (le plus grand émetteur de gaz à effet de serre en France est l'agriculture et surtout l'élevage).
  • Nous achetons majoritairement des produits locaux et de saison. Ainsi, nos faisons partie d'une AMAP qui nous fournit chaque semaine des fruits et légumes du coin.
  • Nous achetons rarement des objets neufs, car nous privilégions le marché de l'occasion pour redonner une vie aux objets encore utilisables. Et puis nous réparons, raccomodons nos vieux objets quand c'est possible (ex. les recyleurs pour la réparation de vélo).
  • Dans le même esprit, nous faisons de la récupération en tout genre : meubles, fruits et légumes en fin de marchés, etc. Ainsi, nous valorisons des objets destinés à être jetés, en rentabilisant l'impact sur l'environnement causé par leur production.
  • Nous donnons, plutôt que de jeter, les objets qui ne nous servent plus à travers réseaux tels que freecycle ou récupe.net.
  • Nous réduisons nos déchets à la source (limitation des produits suremballés) et nous les valorisons quand c'est possible (lombricompostage).
  • Nous avons choisi une banque éthique, pour que notre argent serve l'économie sociale et solidaire.
  • En colocation, nous mutualisons les appareils électroménagers et le chauffage. Nous projetons de nous loger dans un habitat groupé.
  • Enfin, nous nous investissons de le mouvement local de ville en transition, initiative citoyenne qui a pour but de faire évoluer notre société vers l'après pétrole.
Nous nous épanouissons dans ce mode de vie plutôt sobre dans ses impacts sur l'environnement, mais riche en contacts humains, activités culturelles et en projets.  En privilégiant l'être sur l'avoir, nous faisons concorder nos valeurs et notre manière de vivre.

Enfin, pour en savoir plus, voici quelques auteurs qui nous inspirent : Jean-Marc Jancovici, Pierre Rabhi, Jean-Marie Pelt, Serge Latouche, Krisnamurti.