Un nouvel an exotique !

Bhoutan (291).JPG

Audrey – le 20 janvier

Je reviens quelques jours en arrière pour vous parler de notre nouvel an, assez original.

Le 31 décembre était notre 4ème et dernier jour dans un petit village au Bhoutan. Afin de profiter également des rencontres avec des personnes de la ville, nous avons raccourci notre séjour dans le village. Pour rappel, un séjour au Bhoutan coûte 160$ par jour par personne…

Tous les fermiers des environs étaient conviés à notre fête. Nos hôtes avaient préparé un grand feu de camp autour duquel chacun a pris place pour se réchauffer. Vers 20h nous avons joué notre spectacle, éclairés par une simple lampe torche et la lumière du feu. Comme cela nous arrive parfois, nous avons été surpris par le manque d’attention de certains (ou par les commentaires en direct) et le peu d’applaudissements. La culture est différente, les réactions sont différentes, mais les feedback sont toujours les mêmes : « C’était formidable !» .

Bhoutan (277).JPG

Un petit groupe de villageois s’est mis à danser sur des chants traditionnels. Nous les avons rejoints et avons appris, plus ou moins rapidement, la bourrée locale. L’alcool coulait à flot, le repas fut délicieux bien que fortement épicé. La soirée s’est écoulée tranquillement entre danses et conversations avec certains jeunes parlant anglais.

Bhoutan (282).JPG

Alors que les danseurs reprenaient en boucle leurs chants traditionnels, Ludo sortit notre CD « soirée française»  afin de donner un aperçu de notre culture. Le petit groupe de danseurs nous a alors suivis dans notre danse délirante sur La Compagnie Créole, la Salsa du Démon ou même L’aventurier. Finalement nous avons stoppé le CD pour leur faire découvrir les joies de « Alaqueuleuleu» , « passez ponpon les carillons»  et « la danse des canards»  dont nous répétions en boucle le refrain et en gesticulant… Fou rire collectif assuré !

Pour la dernière demi-heure de l’année, nous avons eu droit à la chanson la plus longue de leur répertoire et comble du comble, qui ne peut s’arrêter sous aucun prétexte… Nous avons quand même fait notre décompte et nous avons souhaité « Bonne année !»  à tout le monde, mais les villageois continuaient de tourner en rond autour du feu, inlassablement. Ce n’est qu’à 00h12 que nous avons remis La Compagnie Créole pour un début d’année en couleur.

Bhoutan (288).JPG

C’est bon pour le moral !

2 réponses à “Un nouvel an exotique !”

  1. Narber dit :

    La danse des canards… J’avoue que parfois, la Kultur française, notre fameuse exception, me laisse un peu pantois… De la difficulté de considérer que la « culture»  est une et unique, pour un pays, ou pour une tranche d’age, ou pour une communauté. Doit-on considérer que la culture, c’est l’expression de ce que fait la majorité, ou que les connaissances véhiculées par une minorité « un peu plus cultivée»  sont plus représentatives du vrai fond culturel ?? C’est à y réfléchir à 2 fois, car d’autres coutumes, habitudes, usages d’autres peuples, peuvent nous sembler barbares ou déplacées ou vexatoires, car différentes, simplement. M’enfin, vous portez haut les valeurs de là fraaance, comme aurait dit un certain général, et je ne voudrais pas me dissocier à travers un léger rejet de la Queuleuleu et de la danse des canards, qui me projette surement dans une exception à l’exception culturelle !!!
    Cela dit, je veux bien croire au fou rire partagé.
    Question, avez-vous scannerisé votre foie, avant le départ, histoire de comparer avec après, meme si je ne doute pas qu’un entrainement INSA soit intensif sur la matière..??
    Et boun’anni à vous 8 !!

  2. admin dit :

    Non, nous n’avons pas fait de scan de notre foie, et à vrai dire, nous buvons moins qu’en France. Nous ne rechignons pas à gouter l’alcool local de chaque endroit, mais rarement jusqu’à la gueule de bois (c’est pas aussi bon qu’un rhum arrangé!). Ce soir là, nous étions un peu « réchauffé»  par la bière, mais qu’en était-il du nouvel an en France?
    Nous sommes depuis plus de 10 jours dans un ashram où viande, alcool et cigarette sont interdit… on s’y fait donc une cure de santé!

Laisser un commentaire